Ramsay Santé
Clinique Amandier

Retour sur la Semaine nationale de la dénutrition à la Clinique l’Amandier

Article le

Du 12 au 19 novembre dernier a eu lieu la toute première Semaine nationale de la dénutrition en France. Cette maladie concerne tous les âges et plus particulièrement les personnes atteintes d’une pathologie chronique, d’une perte d’autonomie ou encore les personnes hospitalisées. Pour prévenir la dénutrition, respecter une alimentation équilibrée, observer son poids ou encore pratiquer une activité régulière sont des conseils qui doivent être largement partagés.

Retour sur la Semaine nationale de la dénutrition  à la Clinique l’Amandier

Le Dr Imad El Hafidi est le médecin-chef de la Clinique l’Amandier (Châtenay-Malabry, Île-de-France), spécialisé en gériatrie-gérontologie et algologie. Participer à la Semaine nationale de la dénutrition résonnait pour le praticien et les équipes de l’établissement comme l’occasion idéale de mettre en avant leurs compétences autour de la nutrition. Présentation des actions et des thématiques retenues.

 

« Ensemble, mettons fin à cette maladie silencieuse »

 

Deux millions de personnes sont en situation de dénutrition. Cette semaine spéciale a fait partie des orientations du Programme national nutrition santé 2019-2023 adopté fin 2019 par le ministère des Solidarités et de la Santé. Ce dernier a d’ailleurs souhaité confier au Collectif de lutte contre la dénutrition l’organisation et la coordination de l’évènement. « L’objectif est de sensibiliser le grand public autour de cette maladie et nous nous sommes associés à cet évènement à travers la mise en place de conférences en webinar, d’ateliers de cuisine ou encore de campagnes de communication », explique le Dr El Hafidi.

 

Les thématiques choisies par l’établissement ont été « La dénutrition et la Covid-19 » et « Le refus alimentaire chez le sujet âgé atteint de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées et impact sur la dénutrition ». « La dénutrition touche majoritairement les personnes âgées et le contexte actuel, engendré par la Covid, a aggravé d’autant plus les cas. Nous nous sommes donc associés à plusieurs institutions, des mairies ou encore la start-up française EVOLINA Health Group afin d’animer cette semaine ». Un « Trophelina » de la nutrition, réservé aux spécialistes, a notamment été organisé à l’initiative de la start-up spécialisée dans la création de préparations qui enrichissent les repas.

 

Dénutrition et Covid-19

 

La dénutrition comporte plusieurs risques pour la personne qui en est atteinte. Tout d’abord, on constate un affaiblissement de l’immunité du patient et donc un risque d’infection. Il y a également un affaiblissement physique, une baisse de moral et une potentielle aggravation des maladies chroniques déjà diagnostiquées. « Parmi les initiatives que nous avons mises en place à la clinique, il y a les conférences à distance, dont celle portant sur la dénutrition et la Covid. J’ai souhaité proposer ce sujet tout à fait d’actualité et ainsi prévenir la dénutrition au cours de la phase post-Covid des patients. »

 

Ces conférences ont également été l’occasion pour les professionnels de partager leurs retours d’expérience et avis relatifs à la période traversée. « Cela a été l’opportunité de sensibiliser davantage encore les soignants de l’établissement à la dénutrition des patients âgés et à la bonne administration des compléments nutritifs oraux, l’opportunité aussi de leur faire déguster ces compléments. » Si vous avez manqué la Semaine nationale de la dénutrition, vous pourrez retrouver toutes les informations essentielles sur le site de la Sfncm[1] et sur luttecontreladenutrition.fr.

 

A l’issue de sa participation à la Semaine nationale de la dénutrition, la Clinique l’Amandier a reçu un trophelina et le prix d’or de la meilleure recette d’enrichissement.

   

     

        

 

 

 
Article précédent

Ramsay Santé : vaccination Covid-19, c’est parti !

Depuis le 7 janvier 2021, les établissements du groupe Ramsay Santé ont enclenché la vaccination contre la Covid-19.